samedi 9 décembre 2017

La Nouvelle Héraldie




Décryptage et Revalorisation de L'Art de L’Écu, de La Chevalerie et du Haut Langage Poétique en Héraldique. Courtoisie, Discipline, Raffinement de La Conscience, état de Vigilance et Intention d'Unicité en La Fraternité d'un Nouveau Monde !

Est-il un Signe qui n'ait pas sa dimension en Sa Profonde Cohérence, cherchant Le Sens à L'Essence ? Est-il un Signe qui n'ait pas son Écho dans L'Indicible ? Est-il un Seul Langage qui n'ait pas Sa dimension Sacrée et révélateur des Réalités occultées ?

En ce Souffle que se veut presque recueillir le Blason, s'enveloppant, tout en proclamant, fleurissent mille et une Parures, puisant dans L'Êtreté, Noblesse celée et décelée. En ce cœur du Bouclier, mille essences, lors que Le Chevalier vêt L'Armure et L’Épée. Rituel et Quintessence en cet Art de La Connaissance que brandit La Torche enflammée, L’Éclat des Vertus Conquises et que l'on se veut protéger ! Aspiration d'une Renaissance Lumineuse en un Art de Vie oubliée, La Nouvelle Héraldie est à reconquérir cette Beauté que La Chevalerie a porté très Haut, au delà de ce que nous sommes encore en mesure d'imaginer. Le voyage se poursuit...

lundi 13 mars 2017

En réponse à "Cochon-Panda"

Image de Pierrette

Contrairement à l'ambiblaireau, peu à l'aise
En société, le cochon-panda de Corrèze
Etudie le chinois. Les villageois pantois,
L'observent tout le temps, bien assis sur leur chaise.

Pierrette

Cochon-panda


image de l’auteur

Si le monde est étrange, il peut y vivre à l’aise,
N’ayant aucun  besoin des vieillards de Corrèze ;
Il apprend chaque jour un proverbe chinois
Dont, très libre, il propose une version française.

Le train où vont les choses

image de l’auteur

Un ange cherche en vain la scène du martyre,
Un coq fait retentir un chant qui vient du coeur,
Dans un wagon blindé se cache l’empereur,
Fort bien dissimulé par le rideau qu’il tire.

Il gagne un lieu d’exil, protégé pas ses sbires,
Abandonnant sa ville au général vainqueur ;
Le train porte des fruits, des gâteaux, des liqueurs,
Tout ça pour adoucir l’humeur du triste sire.

Grand monarque et vaincu, empereur et pantin,
Il ne proteste pas contre son lourd destin :
Il dit, modestement, qu’il n’a pas eu de chance.

Or, quelques historiens le prendront en pitié,
Parmi ceux qui, jadis, eurent son amitié,
Et gloire ajouteront à son lot de souffrance.

Le vieillard



 Image de Pierrette

 
Un vieillard qui marche
Dans cet hiver printanier,
Rêvant à des livres.

Carême: Le pied de la lettre

Blason Bartrès

Prendre les textes sacrés au pied de la lettre,
Est la maladie de toutes les religions,
Cela s'appelle le fondamentalisme. Être
Croyant n'est donc pas sans danger. D'abord voyons

L'Ancien Testament, il nous dit que Dieu
A agi dans l'histoire des hommes et a fait
Alliance avec eux. Les personnages de 
La Bible sont le plus souvent mythiques. Les

Mythes sont des sortes de paraboles que
L'on  raconte depuis la nuit des temps pour que
L'on puisse répondre aux grandes questions

De l'humanité: d'où venons-nous, pourquoi le
Mal, où allons-nous? Tout aussi symbolique est
Le Nouveau Testament: Jésus au coeur de Dieu.

Pierrette

_____

D'azur à la croix latine tréflée d'or, chargée au pied de la lettre capitale B de sable, surmontée de deux étoiles d'or.

dimanche 12 mars 2017

Planète de Jade



image de l'auteur

Leurs villages sont neufs, ils sentent la peinture.
De leurs étoiles tombe une obscure clarté,
Les habitants, nerveux, courent de tous côtés,
La planète de Jade est terre d’aventure.

Ces gens n’ont de repos que dans leur sépulture,
Des nuits d’affairement, de jours de vanité,
Pas de temps pour saisir du monde la beauté,
Leur temps est tremblement, leur vie est imposture.

Cela est raconté par Jade, qui les voit
Et qui de leur actions a deviné la loi ;
Or, c’est pour le lecteur une réjouissance.

Bonne idée, de narrer ces jours hauts en couleurs,
Avec leur succession d’espoirs et de douleurs :
Jade, tu as gagné notre reconnaissance.

Cependant il faut vivre…

Image de Pierrette


" Que nos plaisirs passés augmentent nos supplices !
Qu’il est dur d’éprouver, après tant de délices,
Les cruautés du Sort !
Fallait-il être heureuse avant qu’être coupable ?
Et si de me haïr, Amour, tu fus capable
Pourquoi m’aimer d’abord ?
Que ne punissais-tu mon crime par avance !
Il est bien temps d’ôter à mes yeux ta présence,
Quand tu luis dans mon coeur !
Encor si j’ignorais la moitié de tes charmes !
Mais je les ai tous vus : j’ai vu toutes les armes
Qui te rendent vainqueur.
J’ai vu la beauté même et les grâces dormantes.
Un doux ressouvenir de cent choses charmantes
Me suit dans les déserts.
L’image de ces biens rend mes maux cent fois pires.
Ma mémoire me dit :  " Quoi! Psyché, tu respires,
  Après ce que tu perds ? "
Cependant il faut vivre; Amour m’a fait défense
D’attenter sur des jours qu’il tient en sa puissance,
Tout malheureux qu’ils sont.
Le cruel veut, hélas! que mes mains soient captives.
Je n’ose me soustraire aux peines excessives
Que mes remords me font. "
C’est ainsi qu’en un bois Psyché contait aux arbres
Sa douleur, dont l’excès faisait fendre les marbres
Habitants de ces lieux.
Rochers, qui l’écoutiez avec quelque tendresse,
Souvenez-vous des pleurs qu’au fort de sa tristesse
Ont versés ses beaux yeux.
Jean de La Fontaine, extrait des amours de psyché et Cupidon.

Voir le blog de Vincent

_____

D'argent à l'Eros et Psyché au naturel 

La pensée du dimanche




Les armoiries officielles du pape François

 

"La joie de l'Evangile remplit le coeur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus. Ceux qui se laissent sauver par lui sont libérés du péché, de la tristesse, du vide intérieur, de l'isolement. Avec Jésus-Christ, la joie naît et renaît toujours."

Pape François

Carême: L'Espérance



Blason de  Saint Jean Des Vignes


La mort est inscrite dans nos gènes, elle est un
Programme qui est à l'intérieur de chacune
De nos cellules, un événement qui est une
Partie de la nature, de même que un

A un, en automne, les arbres perdent leurs
Feuilles. Alors  à propos de la mort et grâce à
Jésus ressuscité, la foi chrétienne a
Ajouté la notion d'Espérance. Au coeur

Même de Dieu, alors, aussi douloureuse
Soit-elle, la mort apparaît dès lors comme une
Naissance: entrée dans une vie nouvelle heureuse

Car, un peu comme la vigne est vendangée en
Automne, tous nos fruits d'amour y seront
Récoltés et Dieu leur donnera raison.

Pierrette

_____


D'azur à la cotice d'or accompagnée en chef d'une main bénissant du même rayonnante d'argent à dextre et en pointe d'un cep de vigne d'or.
 

En réponse à "Ambiblaireau"


Image de l'auteur

Depuis qu'il est allé à Nantes
Le Vieillard corrézien lit Kant,
A l'ambiblaireau il dit: "Viens
Donc goûter ces denrées craquantes!"

Pierrette 

_____

Blason d'Egletons 

 Echiqueté d'or et de gueules

Devise : "Inania pello" (Je rejette les choses vaines


 Blason de Nantes


  De gueules au vaisseau équipé d'or, habillé d'hermine, voguant sur une mer de sinople mouvant de la pointe et ondée d'argent, au chef d'hermine.

samedi 11 mars 2017

Ambiblaireau



image de l’auteur

Dois-je manger les proies volantes
Ou bien les terrestres, plus lentes ?
J’écoute un vieillard corrézien
Qui bien connaît bêtes et plantes.

L'éveil

Image de Pierrette


Nuit de pleine lune ;
Compagnon de fin d'hiver,
Dois-je t'éveiller ?

Carême: naissance



 Blason de Renaucourt

 

Pour le chrétien, la mort est comme une nouvelle
Naissance. Avant de naître sur cette terre, on
Ne savait rien de la manière dont
La vie se présenterait, ce qu'elle est, ce qu'elle

Nous fait découvrir. De même, on ne sait rien
De cette naissance à une vie nouvelle et
On ne peut pas décrire le passage d'un
Monde à l'autre ni même savoir vraiment et

Parfaitement ce qu'on y découvrira. La
Première chose que l'on fait en naissant, c'est
Crier. Une naissance, c'est douloureux, mais

La mort l'est aussi. Quelle est la différence entre
Les deux naissances? La "maman" prépare tout
Pour la première, pour la seconde, c'est nous.

Pierrette

_____

 De gueules à la quintefeuille d'or d'où meuvent, entre les pétales, cinq épis de blé du même, ployés vers senestre et ordonnés en cercle en forme de roue, soutenue d'une divise ondée d'argent et surmontée de sept rais comètés du même mouvant du chef et décroissants des flancs vers le centre.

vendredi 10 mars 2017

En réponse à "Aigle-Thon"


Image de l'auteur

Quelques vieillards de Corrèze m'ont dit d'un ton
Assuré, que bientôt reviendrait la saison
Des Ânes-Thons. Ils arriveront vers le seize
Mars, on les voit déjà surgir de l'horizon.

Pierrette

Aigle-thon



image de l’auteur

Oiseau majestueux qu’on prend pour un poisson,
L’aigle-thon nous mijote un tour à sa façon ;
C’est ce que savent bien les vieillards de Corrèze
Prenant l’apéritif avec quelques glaçons.

Vieil édifice



Image de Pierrette 

 
Promenade en mars
Autour d'un vieil édifice
Qui rêve au printemps.

Carême: Dieu.

 Blason de  la paroisse de La Trinité (Jersey)

Depuis qu'il existe, l'être humain cherche une
Chose ou quelqu'un de plus  grand que lui, qui donne
Sens à sa vie. Comme cet "absolu" l'étonne,
Il l'appelle Dieu. Dieu est par conséquent une

Sorte de nom commun. Saint Jean a écrit aux
Premiers chrétiens: "Dieu est Amour" * . Au
Coeur de l'univers et à la source de tout,
Il y aurait donc un amour immense. Nous

 Savons qu'on ne peut pas être amour tout seul. Il
Y a un seul Dieu, disent les chrétiens, mais il
N'est pas tout seul pour autant. Il y a en lui

Trois personnes qui s'aiment et ne font qu'un. "Un" n'est
Pas ici un nombre mathématique, mais 
Le chiffre de l'amour: la relation qu'est Dieu.

Pierrette

* (1.Jean 4, 8)
_____

De sinople au scutum fidei d'argent

jeudi 9 mars 2017

En réponse à "Le sol du jardin"

Image de l'auteur

Dans le grand jardin où paissent les ambivaches,
Trois soleils sont aux aguets car là se cache,
Au coeur de la forêt noire, un énorme chien
Qui, dès qu'il les voit, perd la raison et se fâche.

Pierrette

Le sol du jardin



image de l’auteur

Je chante en cet endroit des sujets sans panache ;
Le sol du grand jardin est dit «plancher des vaches»,
Et chacun reconnaît que cela lui va bien,
Même si, selon moi, nul bovin ne s’y cache.


En réponse à "Oiseau printanier"

Image de l'auteur

L'ambialouette aime rire
Accompagnée des vaches-lyres
Elle commence, de bonne heure,
Les vendanges, sans rien dire.

Pierrette

Doucement



 Image de Pierrette

 
En mars, doucement,
L'hiver cède sur le printemps.
Une part de vie.

Bean 

_____

 
Parti d'or et de tanné, aux deux lézards grimpants accostés, de sinople.

Confusion

Image de Pierrette

 
Souvenir d'un rêve,
Ni d'hiver ni de printemps :
Confusion d'un songe.

Carême: la prière




Blason de Le Barboux

 
De savants personnages s'interrogeaient sur
Le lieu où Dieu habite. L'un d'entre eux dit
Sans hésiter: "Dans la nature, bien sûr!"
Alors le vieux sage du groupe sourit

En hochant la tête d'un signe négatif.
"Dans les temples, sans aucun doute!" dit le juif
Qui était là. Le musulman s'empressa de
Corriger: "Dans les mosquées évidemment!", le

Chrétien se sentit obligé de dire: "Je
Crois que c'est dans les églises."  Mais le vieux
Sage n'était toujours pas d'accord, alors il

Dit: "Dieu est partout où tu le laisses entrer".
Mais un sage peut toujours rencontrer plus sage
Que lui. C'est ainsi que notre ami, tout sage

*  *
*

Qu'il était, croisa un jeune homme qui allait
Se promener dans les bois: "Que vas-tu y faire?
- Rencontrer Dieu", répondit le jeune homme. "Mais
Dieu est partout, rentre chez toi mon pauvre hère!"

Répliqua le vieux sage. Et le jeune de
Répondre: "Oui, Dieu est partout mais moi, je ne
Suis pas partout le même, c'est dans la forêt
Que je peux lui ouvrir ma porte, je le sais."

C'est en effet au plus profond de soi que l'on
Rencontre Dieu. Là où sont les désirs et les
Envies de faire le bien. Oui, Dieu y répond,

La prière nous met en contact avec lui.
En nous naît alors le désir de tout lui
Donner, dans la prière et au secret du coeur. 

Pierrette

_____


De sinople à quatre sapins posés en croix, chaque fût uni à l'angle d'un carreau posé en losange, ployé et vidé, le tout d'argent ; au chef voûté dans son tiers central et soutenu par deux quarts de besant unis au chef et accolés aux flancs, le tout d'or.

mercredi 8 mars 2017

Oiseau printanier

image de l’auteur


Entouré de trois vaches-lyres
Se prélasse l’oiseau du rire ;
Il cultive la bonne humeur,
Plus que je ne saurais le dire.

A André LAUDE



 Image de Pierrette


C’est la fin, le poète est au bout du rouleau,
Quelques beaux vers et il paiera l’addition.
Des litres de misère, autant de distorsion,
La facture est salée, il y laisse sa peau.
Nul regrets pour sa vie de céleste clodo
À tenir dans les bars de longues discussions
Sur notre destinée, éternelle question,
À appâter la rime, assis au bord d’un pot.
Familier de l’angoisse, il connaît ses recoins,
C’est en sa présence que la vie se disjoint,
D’une brasure dorée, il crée l’unité.
Éclaireur de l’âme, il est en première ligne,
Contre l’obscurité, ses armes sont ses lignes,
Partout où est la beauté, le monde est sauvé.

Vincent
______

D'argent à la chape d'or, un "céleste clodo" brochant sur la partition

Zeus

Image de Pierrette


Averses de pluie,
Souffle du vent tempétueux,
Zeus vous anime-t-il ? 

Bean 

Printemps

Image de Pierrette 

 
Au long de l'hiver,
Un jour est suivi d'un autre
Et le printemps vient.

Carême: l'Enfer



Blason de Le Bigot Françoise

 
L'Enfer, c'est la souffrance de Dieu. Il est
Ecrit dans le livre d'Isaïe: "Même si
Une femme oubliait son enfant, moi, jamais
Je ne t'oublierai" *. Voilà, c'est donc Dieu qui

Souffrirait le plus de l'Enfer. Tous ses enfants
Qui le refusent, il n'arriverait pas à les
Oublier! Dieu ne force pas à entrer dans
Son Royaume et il ne chasse personne, mais

Il accepte que nous restions loin de lui.
Il est tout-puissant, oui, mais c'est une puissance
D'amour. On ne peut pas forcer sans indécence,

Qui que ce soit, quand on aime. Aimer? c'est chercher
Dieu dans ceux qu'Il met sur notre route malgré
Les faux-pas, les marches en arrière et les chutes.

Pierrette

* Isaïe 49, 15

_____

D'or à un crucifix de gueules

En cette journée de la femme 2017, la pensée du jour.



Image de Pierrette 
 
"Le véritable amour payait pour le mauvais. Ce contresens sera malheureusement fréquent tant que les hommes ne sauront pas combien de fleurs fauchent dans l'âme d'une jeune femme les premiers coups de la tromperie."

Honoré de Balzac, Le Père Goriot

_____

D'or à huit renoncules de gueules tigées et feuillées de sinople